Partagez|

And in your eyes I can see the places that you'd rather be [Alexys]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Alexys
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 25/06/2018
Messages : 407
Multicompte(s) : Helena
Avatar + © : Teresa Palmer
Âge : 30 ans
Occupation : Danseuse au Neon Demon
Everything about me :
Re: And in your eyes I can see the places that you'd rather be [Alexys] Mar 11 Sep - 14:43

A quand remonte la dernière fois que la sensualité s’est invitée dans sa vie de cette façon ? Difficile à dire… A ses tout débuts avec Matthieu, peut-être ? Oui, au début c’était bien. Et puis ça s’est un peu étiolé avec le temps, c’est un peu devenu mécanique… Si elle essaie de se souvenir, Alexys ne parvient pas à retrouver le dernier moment où dans le regard de son compagnon, elle a réellement lu du désir, et pas juste une bête envie d’assouvir une pulsion primitive, non… La dernière fois où il l’a regardée comme si plus haut, il n’y avait que le soleil, comme s’il ne serait jamais rassasié d’elle, qu’il la lui fallait maintenant ou il ne répondrait plus de rien… En somme, comme la regarde Samael à cet instant. Et, c’est peut-être idiot, mais ça fait bondir son palpitant dans sa poitrine encore un peu plus. Là, sous cette douche, la jeune femme a l’impression de totalement redécouvrir son geôlier, de toucher à quelque chose qui jusqu’à présent lui était inaccessible, interdit, même à la vue. C’est délicieusement troublant.

Le contact de la peau du vampire contre la sienne fait naître des frissons dans le creux des reins d’Alexys. Touché par lui, son épiderme lui donne l’impression de s’embraser, et plus encore quand ses lèvres viennent trouver sa nuque. Les caresses qu’il lui prodigue font grimper son désir d’un cran, faisant s’échapper de sa gorge un discret gémissement de plaisir. Elle ignore combien de temps l’apparent jeune homme prévoit de la torturer ainsi, et ignore également si elle adore ou bien déteste… Mais, apparemment victime de sa propre impatience, Samael la fait pivoter, et si la suite la surprend, elle ne s’en plaint pas. Docile, elle se rassemble pour se laisser emporter facilement jusqu’au lit, profitant de l’occasion pour venir récupérer du bout de la langue les perles d’eau glissant dans le cou du vampire.

Déposée sur les draps, elle ne s’attendait pas à y être abandonnée, tandis que son partenaire commence à fureter dans un tiroir de la table de nuit. Intriguée, elle se redresse et vient s’emparer des épaules de Samael avec tendresse, caressant doucement sa peau de ses lèvres, ses yeux ne quittant rien de la scène qui se joue sous eux. Sa surprise, lorsqu’elle le voit enfiler un préservatif, est sans nom et pendant une seconde, elle ne sait pas si elle doit éclater de rire ou s’énerver. Est-ce qu’il craint de tomber malade ? Le pourrait-il seulement ? Jamais elle ne lui viendrait à l’esprit qu’il craint qu’elle ne tombe enceinte, pour la simple et bonne raison qu’elle le croit stérile, comme tous ceux de son espèce. Cela étant, elle choisit de ne pas se formaliser. Après tout, lui-même en fait voir de toutes les couleurs à son intimité, au final, elle se sent plus en sécurité ainsi.

Rendant à Samael son regard lorsqu’il se retourne vers elle, elle l’assortit d’un petit sourire en coin avant que sa bouche n’accueille la sienne et qu’elle se laisse doucement retomber dans les oreillers, entraînant le vampire avec elle. Un discret soupir de plaisir lui échappe lorsque celui-ci finit par s’introduire entre ses cuisses, faisant s’embraser ses joues. Refermant ses bras sur l’apparent jeune homme, Alexys ne tarde pas à rejeter la tête en arrière, fermant les yeux, en proie à une volupté qu’elle ne se souvient pas avoir jamais connue, à tel point que de faibles gémissements en viennent à franchir ses lèvres. Aux portes de l’orgasme, elle refuse d’abdiquer et, d’un mouvement de hanches, inverse les positions, venant se placer à califourchon sur Samael. Ce simple geste a pour effet de temporiser, de faire redescendre quelque peu la pression, et de permettre à Alexys de regarder, regarder vraiment le vampire, ses iris exprimant un mélange de tendresse et de passion… Posant ses mains sur son torse, elle y laisse courir ses doigts, qu’elle fait remonter dans son cou, trouver ses joues, caressant sa peau un moment avant le reprendre doucement en elle, et d’entamer à son tour des mouvements de vas et viens dictés par ses reins. Rapidement, le plaisir revient, faisant tanguer quelque peu la tête de la jeune femme, dont les yeux se ferment. Elle savoure ostensiblement cet instant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samael
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 19/03/2017
Messages : 790
Pseudo/Prénom : Nalex/Alexia
Multicompte(s) : Aucun
Avatar + © : Luke Grimes + @MARTYR
Âge : Si physiquement on lui donne 30 ans, en réalité il va sur ses 90 ans
Occupation : Prendre un mâlin plaisir à tourmenter quelques humains
Everything about me : "Donc vous voulez que je vous parle de moi. Je n’ai rien à dire. Même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. La confiance est un mensonge. Personne ne connaît jamais personne. Les gens pensent que si on aime suffisamment quelqu’un, alors tout pourra toujours s’arranger. Les gens ont tort [...] À la fin, vous serez seulement malheureux. "


Re: And in your eyes I can see the places that you'd rather be [Alexys] Dim 23 Sep - 19:00

Samael remarque bien le changement dans les yeux de la jeune femme lorsqu’il s’apprête à déchirer le petit sachet du préservatif. Et il n’arrive pas à l’interpréter. Mais pour l’heure, il n’en a cure, et posera la question certainement plus tard. Oui, pour le moment, ce n’est pas le regard de la belle qui accapare toute son attention et ses pensées, mais son corps nu, offert à ses yeux avides. Samael l’observe quelque seconde sous la lumière tamisée de la lampe de chevet. Oh, il pourrait l’éteindre, sachant pertinemment que beaucoup d’humaines préfèrent ne pas être vues ainsi, si vulnérables… Mais Alexys n’exprimant pas le souhait de se voir plongée dans le noir, le vampire en profite grandement. Et putain ce qu’elle est belle sous cette lumière. Tellement qu’il en a presque le souffle coupé pendant une seconde, avant de venir l’embrasser à nouveau, de manière plus fougueuse. Et il ne se lassera très certainement jamais de le faire… Ses lèvres dévient de leur trajectoire, traçant un chemin de baiser jusque dans son cou, avant qu’il ne lève les cuisses de la jeune femme et ne s’introduise en elle. D’abord avec une lenteur calculée, profitant du moment et de la sensation qu’il peut ressentir tandis qu’il s’enfonce doucement, puis avec plus de rapidité. Des coups de reins de plus en plus affirmés, en réponse aux soupirs de la belle qui s’échappent d’entre ses lèvres. Et lorsqu’il s’apprête à changer de position, le vampire est pris de court par Alexys qui a décidé d’en faire de même. Se retrouvant sur le dos, c’est l’esclave qui prend désormais les rennes de leur échange sensuel. Et c’est un regard avide que Samael lui lance un instant, avant que la pression ne redescende doucement tandis qu’elle caresse son torse du bout des doigts. Ces derniers remontent jusqu’aux joues du vampire, qui ferme les yeux un court instant pour profiter de ces caresses auxquelles il ne s’attendait pas… avant de les rouvrir et plonger ses iris dans ceux d’Alexys, un léger sourire en coin. Détendu, son regard a également changé. Il n’exprime plus de l’avidité, mais un mélange de séduction et de douceur avec une pointe…. d’amour si on y prête bien attention. Mais pour cela, il faut être observateur, car le vampire lui-même n’en a pas conscience. Alexys l’a-t-elle remarqué ? Allez savoir. En tout cas, elle se met rapidement en mouvement, faisant ainsi changer une nouvelle fois la lueur dans les yeux de Samael lorsqu’elle entreprend des mouvements de va et vient sur son membre dressé, de plus en plus sûr d’elle, profitant de l’instant et des sensations ressentie en rejetant la tête en arrière. Le vampire ne cesse de la regarder, de la contempler, alors qu’elle se laisse aller au plaisir qu’elle peut éprouver. Et c’est quand la blonde ferme les yeux que Samael vient humidifier son pouce avant de légèrement se redresser et venir titiller son  clitoris si sensible en pareille situation, renforçant ainsi son excitation. Mais très vite, le brun se laisse retomber dans les oreillers, fermant les yeux pour pleinement profiter à son tour de ce moment. « Putain c’que c’est bon » qu’il laisse échapper, alors que son regard se pose une énième fois sur les courbes parfaites de l’esclave qui augmente la cadence.

La scène qui se joue sous les yeux du vampire est tellement intense que ses pensées partent à la dérive. Samael se voit obligé de compter jusque dix pour ne pas se laisser distraire et jouir là tout de suite. Et finalement, il se redresse totalement, obligeant ainsi Alexys à stopper ses mouvements. Car il n’en a pas fini avec elle… Prenant son visage en coupe entre ses mains, le vampire plonge un court instant son regard intense dans le sien, avant de venir l’embrasser tendrement et les faire une nouvelle fois pivoter pour reprendre le contrôle de la situation. « T'es tellement belle » qu'il lui lance, avant de venir l'embrasser, encore et encore, pour ensuite descendre jusqu’à ses seins qu’il prend à pleine bouche et malaxe. « Tourne-toi » qu’il lui souffle d’un ton presque autoritaire. Et alors que son esclave s’exécute, Samael l’oblige à se mettre à quatre pattes, se positionnant dans son dos pour la prendre par derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexys
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 25/06/2018
Messages : 407
Multicompte(s) : Helena
Avatar + © : Teresa Palmer
Âge : 30 ans
Occupation : Danseuse au Neon Demon
Everything about me :
Re: And in your eyes I can see the places that you'd rather be [Alexys] Lun 24 Sep - 16:55

Il est doux, quand il la regarde, à cet instant, Samael, et Alexys comprend un peu mieux du coup la ferveur de ses autres esclaves vis-à-vis de lui… Cette pensée lui serre un peu le cœur, fait se fermer sensiblement son visage. Elle ne boude pas son plaisir, ce serait mentir que de dire que c’est le cas, mais elle ne peut pas s’empêcher de penser au fait qu’elle n’est qu’une parmi un million… Oh, l’égo en prend un coup, c’est certain, mais c’est surtout l’injustice de la chose. Elle, très exclusive, peut compter ses partenaires sur les doigts d’une main, partenaires qu’elle choisit. Samael, c’est spontané, impulsif, mais elle l’a aussi choisi, quelque part. Alors que lui en a treize à la douzaine pour satisfaire le moindre de ses désirs…

De son mieux, Alexys relaie ces sombres pensées dans le néant, desquelles elle a encore bien le temps de les extirper pour se torturer, mais plus tard. Pour l’heure, l’esclave est égoïste. Ça fait une éternité, depuis son arrivée sur l’île, qu’elle n’a pas passé un seul moment moitié aussi agréable. Pendant tous ces mois, sa vie n’a été qu’une course, une lutte de tous les instants, pour sa survie, pour sa considération en tant qu’être pensant, doué d’une volonté, et pas juste comme un sac de viande… Elle estime avoir le droit de se détendre un peu… Et, malgré tous ses défauts, malgré leur passif qui n’a rien d’une promenade de santé… Samael parvient si bien à la détendre, là, ici et maintenant… Alors elle laisse faire, se laisse faire, s’abandonne totalement au plaisir de la sensation de lui qui la possède, la chaleur que ça fait naître au creux de ses reins… Alors, quand le pouce du vampire trouve son clitoris, Alexys est incapable de retenir ses gémissements. Dans son excitation, elle entame même la peau d’albâtre de son partenaire, inconsciente de la force avec laquelle elle referme ses doigts sur lui. De nouveau aux portes de la jouissance, elle se mord la lèvre inférieure, entendant à peine Samael exprimer lui aussi son propre contentement.

C’est haletante qu’elle rouvre les yeux quand, sous elle, le vampire se redresse. Raffermissant la prise de ses cuisses autour de sa taille, elle glisse un bras autour de son cou, ses fesses restant naturellement en appui sur les cuisses de son partenaire. Il en a assez ? Déjà ? Son visage pris en coupe, ils échangent un regard et c’est en fermant de nouveau les yeux qu’Alexys rend son baiser à Samael, se serrant un peu plus contre lui pour venir écraser sa poitrine contre son torse. L’échange est doux, et c’est sans opposer de résistance que la jeune femme retrouve les oreillers. De nouveau, un compliment franchit les lèvres du vampire, faisant rougir l’humaine autant que bondir sa libido, sans qu’elle ne se l’explique. Peut-être est-ce dû au fait que se faire distinguer par quelqu’un ayant cumulé autant d’amantes que lui a quelque chose de flatteur ? Elle n’en sait trop rien, et sait encore moins quoi répondre. Alors elle ne dit rien, se contente de poser sur lui un regard doux et plein de gratitude, et de passer doucement une main dans ses cheveux quand il décide de s’occuper de sa poitrine.

A sa demande se tourner, cependant, Alexys émerge quelque peu du coton ouaté dans lequel elle se trouvait jusqu’alors et a un frisson. Elle connaît la position qui va suivre, et marque un temps d’arrêt, hésite visiblement à s’exécuter, tant elle l’intimide. Son incertitude palpable, elle finit pourtant par obtempérer, avec des gestes lents, et par se mettre dans cette position avec laquelle elle n’a pas la moindre aisance, qui n’est, au contraire, que honte… Avec Matthieu, c’était très anecdotique qu’elle accepte de faire ça comme ça, l’impression de dégradation, de mésestime de soi qu’elle impliquait lui étant insupportable. Impression accrue quand, à son grand dam, elle devait reconnaître qu’elle y avait pris du plaisir, que cette position, bestiale, a pourtant un pouvoir érotique non négligeable… Alors elle tremble légèrement, Alexys, au moment d’accueillir de nouveau Samael en elle, fermant les yeux en espérant parvenir à se débarrasser de l’image de prostituée qu’elle a à présent d’elle-même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samael
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 19/03/2017
Messages : 790
Pseudo/Prénom : Nalex/Alexia
Multicompte(s) : Aucun
Avatar + © : Luke Grimes + @MARTYR
Âge : Si physiquement on lui donne 30 ans, en réalité il va sur ses 90 ans
Occupation : Prendre un mâlin plaisir à tourmenter quelques humains
Everything about me : "Donc vous voulez que je vous parle de moi. Je n’ai rien à dire. Même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. La confiance est un mensonge. Personne ne connaît jamais personne. Les gens pensent que si on aime suffisamment quelqu’un, alors tout pourra toujours s’arranger. Les gens ont tort [...] À la fin, vous serez seulement malheureux. "


Re: And in your eyes I can see the places that you'd rather be [Alexys] Mer 3 Oct - 21:50

Il prend son pied le brun, comme jamais auparavant, il en a l’intime conviction. Peut-être parce qu’il a tellement attendu ce moment, bataillé pour réussir à en arriver là. Ou peut-être à cause de ce qu’il peut ressentir pour cette simple humaine. Un tourbillon d’émotions qu’il ne saurait décrire. Ou tout ça à la fois. Allez savoir. En tout cas, il l’a toujours désiré. Dès les premières secondes où ses yeux se sont posés sur elle. Et il veut lui faire plaisir, lui montrer que ce n’est pas un monstre dénué de sentiments ou de bonté. C’est pourquoi il est attentif à la moindre réaction de son esclave, le moindre de ses soupirs. Accentue ou ralentit ses caresses en fonction de son attitude. Même son regard a changé. Et on pourrait croire un instant, alors qu’il ne peut s’empêcher de lui offrir quelques compliments sincères, que le prédateur qu’il est a disparu…. Se laissant même dominer un instant… Moment de courte durée, car déjà Samael reprend le dessus, guidé par son instinct. Sommant à Alexys de se retourner, sa voix laisse supposer qu’elle n’a pas le choix. Pourtant, elle est libre de refuser…

Et il n’en est rien. Alexys s’exécute en silence, Mais Samael voit bien qu’elle n’est pas très à l’aise à cette idée, voire même un peu réticente. Chose surprenante, sachant que la levrette est l’une des positions préférées des humains. Et même du vampire ! Mais les tremblements qu’il perçoit parfaitement grâce à ses sens développés le font douter un instant… Si d’habitude, il aurait pénétré sa partenaire sans en tenir compte et sans attendre, cette fois le brun agit différemment. Et, au lieu de se la jouer instinct primitif, le vampire embrasse avec tendresse le dos nue d’Alexys, parsemant sa peau de légers baisers comme des plumes, dégageant d’une main sa nuque pour l’embrasser aussi tendrement. Et quand il sent qu’elle est un peu plus détendue, le vampire la pénètre. D’abord lentement, en douceur. Faisant quelques va et vient pour la mettre en confiance, puis de plus en plus rapidement et plus intensément. Putain. Qu’est ce qu’il aime cette position. Alexys soumise à ses coups de rein puissants… Samael s’abandonne totalement. Tellement qu’il faut qu’il se concentre pour ne pas finir trop vite. Pas avant d’avoir provoqué un orgasme à son esclave….


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexys
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 25/06/2018
Messages : 407
Multicompte(s) : Helena
Avatar + © : Teresa Palmer
Âge : 30 ans
Occupation : Danseuse au Neon Demon
Everything about me :
Re: And in your eyes I can see the places that you'd rather be [Alexys] Jeu 4 Oct - 13:28

[Hj: ]

Il a toujours été et est toujours très difficile pour Alexys, malgré ses trente ans, de faire la part des choses entre le plaisir tiré de la position dans laquelle souhaite la prendre Samael, et l’idée de dégradation d’elle-même qu’elle y associe. Indubitablement, la volupté est là. En elle-même, l’érotisme de cette position est fou, et dans la pratique, elle permet aux hommes d’atteindre des points avec leur verge qui sont inaccessibles autrement. De ce fait, dire qu’elle n’aime pas serait mentir. Mais elle a tellement de mal à se laisser aller… Le vampire dans son dos, elle est certaine, et soulagée, qu’il ne puisse pas la voir grimacer… Grimace qu’il parvient pourtant à effacer, en surprenant la blonde par la douceur qu’il lui témoigne. Si elle ne s’attendait pas à ce qu’il la brutalise, elle ne s’attendait pas non plus à ce qu’il perçoive son malaise, car il l’a assurément perçu, et réagisse de cette façon-là, choisisse de la cajoler aux dépends d’un instinct qu’elle sait bien plus animal que le sien… Ce ne sera sans doute que temporaire, mais à cet instant, ça fonctionne. A nouveau, Alexys frisonne, mais de plaisir cette fois. Aidée par Samael et ses baisers, elle parvient doucement à se détacher de l’image négative qui l’empêchait jusqu’alors de profiter de la sensualité du moment, et se détend… Assez pour pousser un bref soupir de plaisir lorsqu’il revient en elle.

Quelques coups de reins plus tard, les inhibitions de la blonde se sont envolées, et, les yeux fermés, elle finit par s’abandonner à l’acte, au plaisir né des va et vient du vampire entre ses reins, de leurs peaux qui se rencontrent, presque brutalement, et claquent l’une contre l’autre… Se laissant aller de plus en plus, Alexys finit par gémir son plaisir, de plus en plus fort, sa voix de plus en plus aigüe, jusqu’à pousser une longue plainte, cueillie par un orgasme après que la main du vampire se soit glissée entre ses cuisses pour cajoler son clitoris. Les quelques mouvements de reins encore donnés par lui par la suite prolongent son plaisir, alors que Samael finit lui-même par venir, laissant son esclave quelque peu moite, mais surtout essoufflée. Groggy, la blonde reste immobile quelques instants, recouvre son souffle, et finit par se redresser, lentement, son cerveau, pour sa part, endormi depuis le début de leurs ébats, tentant de rattraper son retard.

Le corps encore engourdi de l’amour, Alexys vient s’asseoir au bord du lit, ferme les yeux et soupire discrètement, hésitant sur la marche à suivre à présent que la tension était rompue, qu’ils avaient consommé. Est-elle sensée s’en aller pour laisser la place à une autre ? Rester ? Flottant un peu, se sentant comme dans une dimension parallèle, l’humaine tourne résolument le dos à Samael, n’ose pas le regarder, au cas où ce qu’elle lirait dans ses yeux ne lui plairait pas… Commençant à se sentir affreusement vulnérable, nue de corps et d’esprit, elle replie ses bras en croix pour cacher sa poitrine, comme si ça protégerait aussi son cœur d’un bris qu’elle sent imminent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samael
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 19/03/2017
Messages : 790
Pseudo/Prénom : Nalex/Alexia
Multicompte(s) : Aucun
Avatar + © : Luke Grimes + @MARTYR
Âge : Si physiquement on lui donne 30 ans, en réalité il va sur ses 90 ans
Occupation : Prendre un mâlin plaisir à tourmenter quelques humains
Everything about me : "Donc vous voulez que je vous parle de moi. Je n’ai rien à dire. Même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. La confiance est un mensonge. Personne ne connaît jamais personne. Les gens pensent que si on aime suffisamment quelqu’un, alors tout pourra toujours s’arranger. Les gens ont tort [...] À la fin, vous serez seulement malheureux. "


Re: And in your eyes I can see the places that you'd rather be [Alexys] Sam 6 Oct - 9:46

Il essaye de la rassurer. La mettre en confiance avec des gestes attentionnés. Gestes qu’il n’avait encore jamais eus. Du moins pas avec ses esclaves. Ou n’importe quelle humaine. Jamais. Pour lui, les humains ne sont là que pour servir leur race supérieure. Il a été élevé ainsi Samael. Mais depuis qu’il a croisé la route d’Alexys, ses convictions s’ébranlent. Plus le temps passe et plus sa carapace s’effrite. Mais pour l’instant, il ne s’en rend pas compte. Non. Pour l’instant, le vampire fait tout pour rendre le moment agréable, faire prendre son pied à la blonde mais surtout à lui ! Jamais il n’a douté, quand il s’imaginait leurs ébats, que ce serait bon avec elle. Mais il ne pensait pas que ce serait à ce point. Devoir penser à autre chose, se concentrer, pour ne pas arriver trop vite… Ce n’est que quand Alexys atteint enfin l’orgasme que Samael arrive à son tour, poussant un léger grognement bestial, avant de terminer en quelques coups de reins. Déposant un ou deux baisers sur le dos de la jeune femme, le vampire finit par rouler de côté, retirant son préservatif usagé qu’il jettera plus tard. Allongé, il se remet de ses émotions, le cœur battant à tout rompre. Sans un mot, Alexys se met enfin à bouger. Non pas pour venir s’allonger près de lui, mais pour s’éloigner au bord du lit, à bonne distance de Samael. La blonde lui tourne le dos tandis qu’il l’observe, surpris et dubitatif, quand finalement elle se recroqueville presque sur elle-même, tentant tant bien que mal de cacher son corps nu… Et Samael ne sait pas quoi faire. Ne sait pas comment agir. Se redressant, il esquisse un geste vers elle… mais se ravise aussitôt. Voulant l’attirer à lui, embrasser sa peau douce, le vampire décide finalement que ce n’est pas une bonne idée. A la place, il se lève sans un mot pour aller prendre une douche rapide, laissant surement la jeune femme dans l’incompréhension.

Revenant quelques minutes plus tard, toujours muet et totalement nu (pas pudique pour un sous le bougre !), les cheveux encore mouillés, le vampire se dirige vers son armoire, pour en sortir des vêtements propres. Perdu dans ses pensées, il ne remarque même pas qu'Alexys n'est plus là. Ce n’est qu’une fois son caleçon et son jean noir enfilés, qu’il se tourne enfin vers elle - du moins il le croit -. « J’ai à faire aujourd’hui. Habille-toi, je vais te... » qu'il lance coupé dans son élan par l'absence de la jeune femme. Il aurait pu lui proposer d’utiliser sa douche, ou se reposer ici. Mais non. Le maître vampire a refait surface… Samael voulait la ramener chez les autres esclaves du château, où elle aurait pris une douche dans la salle de bain commune, comme n’importe quel autre esclave. Il est encore tôt, Alexys aurait très certainement fait partie des premiers à la douche et donc à utiliser l’eau chaude. Mais ça, ce n’est pas quelque chose qui effleure Samael. Plus rien ne l’effleure là, tout de suite, tandis qu'il est pantois par tant d'audace de la jeune femme... Surtout qu'elle a embarqué une bonne partie de la nourriture qu'il lui avait apportée...« Elle est pas possible » qu'il lance en soupirant, tandis qu'il enfile et boutonne sa chemise, noire elle aussi. Au final, ce n'est pas plus mal que la blonde se soit éclipsée. Samael doit se ressaisir. Et pour ça, il doit s'éloigner d'elle. Et vite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: And in your eyes I can see the places that you'd rather be [Alexys]

Revenir en haut Aller en bas
And in your eyes I can see the places that you'd rather be [Alexys]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes
» [Cinéma] Eyes wide shut
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartkiller  :: Le coeur des ténèbres :: Les chambres-
Sauter vers: