Partagez|

11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr

Klehr
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 509
Pseudo/Prénom : Vanka
Multicompte(s) : Desdemona & Jahleel
Avatar + © : Alicia Vikander - av. ©Beylin - sign.+profil ©Vocivus + ©Vanka
Âge : 29 ans
Occupation : esclave dhampire au service de Jesper
Everything about me :


Can you do it ?
Can you tell ?
You have to try everything
You have to come back
You must see further
You have to come back




Lost on the way
You will see the worst
To find the south
Without losing the north
After the certainties
Beyond the edges



11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Mar 11 Sep - 15:36

Judgment falls
at first light


Le nombre de lit est inquiétant. Le nombre d'âmes soufflant au rythme d'une nuit assommante est étouffant. Allongée, les yeux rivés vers le plafond, je ne parviens pas à fermer les yeux une seule seconde. Je n'ai aucune confiance en ces lieux, aucune confiance en ces gens.

Si loin de chez moi et de tout ce qui avait pu m'être familier... L'immensité de ce château et sa population n'étaient pas pour me rassurer, loin de là. J'en arrivais à croire préférer la bâtisse de mon maître et ce placard où il m'avait maintenue enfermée.

Et pourtant que j'avais sommeil...

Des bruits se font entendre. Des pas. Des allées et venues. Le craquement du plancher, des voix lointaines. Rien de rassurant. Rien de reposant.

Combien de temps devrais-je rester en ces lieux à servir cette vampire ? Une question qui n'aurait que le silence en réponse. Mon maître chercherait-il réellement à honorer sa dette ? S'il donnait l'impression d'être un vampire de parole auprès des siens, sa perfidie me laissait entrevoir une vie enfermée dans ce château... Aucun indice ne pourrait m'aiguiller sur ses intentions.

À cette idée, l'angoisse venait peu à peu agiter mon corps. Des tremblements m'éprenant de l'intérieur comme une vibration intangible. Il fallait que je prenne l'air... un droit qui ne m'était sans doute pas accordé. Cependant, l'anxiété s'accompagne d'une respiration qui s'entre-coupe. Il me faut de l'air... de l'eau... du calme qui s'éloigne de ces soupirs nocturnes.

L'aube n'est dessinée que d'une aura annonçant sa venue. Le dortoir paraissait encore éteint lorsque je me levai subitement pour me diriger vers la salle d'eau. Je me cogne contre un lit, dérangeant sans doute son occupant dont je n'ai le temps d'apercevoir que la blondeur des mèches. Je me précipite et ouvre un robinet pour me passer un coup d'eau sur le visage. Ça ne passe pas, ça ne cesse pas... Ma respiration s'accélère encore et encore. J'ai l'impression de suffoquer. Deux pas en arrière, je me perds et me cogne contre un mur qui me sert alors de soutien. J'essaye tant bien que mal de reprendre mon calme, tentant de murmurer cette mélodie qui jadis me berçait.

Quand alors, entra dans la salle d'eau une femme intriguée. Mes yeux se lèvent vers elle et à me concentrer sur le clignement de ses cils, ma respiration semble retrouver un rythme. Ou peut-être était-ce dû à la surprise de sa présence et mon envie de ne pas laisser paraître mon trouble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexys
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 25/06/2018
Messages : 407
Multicompte(s) : Helena
Avatar + © : Teresa Palmer
Âge : 30 ans
Occupation : Danseuse au Neon Demon
Everything about me :
Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Lun 17 Sep - 12:34

Une main glissée sous son oreiller, les yeux fixés au plafond, Alexys se voit fuite par Morphée… Cette nuit, impossible de fermer l’œil. L’esprit agité, elle pense, tourne et retourne en boucle les derniers évènements survenus entre Samael et elle. Refusant à l’image de leurs corps enlacés le droit de s’imprimer sur sa rétine, elle ferme les yeux, et les plisse, avant de les rouvrir. Est-ce qu’elle avait le droit ? Est-ce qu’elle devait le faire ? Non, et non. Elle se mord l’intérieur de la joue. Que va-t-il advenir d’elle, maintenant ? Une boule se forme dans le creux de son ventre. S’il ne la demande pas, c’est probablement qu’il est occupé avec une autre… Roulant sur le côté, la blonde se recroqueville en chien de fusil. Elle a mal, mal à hurler, mal à frapper dans tout ce qui se bouge. Elle est en colère, en colère contre lui de l’avoir poussée à ressentir ce genre de choses, en contraire contre elle d’y avoir cédé. Remontant le drap jusqu’à son nez, Alexys se rassemble un peu plus sur elle-même, pour dérober à la vue et étouffer les discrets sanglots qui la prennent. Stupide, stupide, stupide… se flagelle-t-elle, éperdue. Elle a envie de remonter le temps pour rectifier le tir, refuser de céder. Elle a envie de gifler Samael de toutes ses forces, de le frapper… Elle a envie de mourir.

Elle en est là de ses réflexions quand quelqu’un se prend les pieds dans son lit. Sortant à peine le nez des draps, Alexys pose les yeux sur une silhouette fine, celle d’une nouvelle selon elle, qui se dirige vers les sanitaires. Autant qu’elle puisse en juger dans la pénombre, elle n’a pas l’air d’avoir meilleure mine qu’elle dans l’instant… La blonde renifle discrètement. Elle attend un moment, de voir si la jeune femme ressort, mais rien. Elle sait que ce n’est pas ses affaires, qu’elle ferait mieux de la laisser tranquille, mais l’ex militaire a besoin de se changer les idées, et le meilleur moyen pour cela lui semble de se montrer utile en aidant quelqu’un d’autre, si elle le peut. Quittant donc son lit à son tour sur la pointe des pieds, elle essuie ses larmes, se recompose un visage et pousse la porte des sanitaires. Elle ne met pas longtemps avant de reconnaître la scène qui lui fait face. Une attaque de panique. C’est arrivé à son plus jeune frère, quelques fois, après des échanges piquants avec son frère aîné. Sans réfléchir, par pur réflexe, Alexys vient saisir sa compagne par les épaules et la prend dans ses bras, la serrant contre elle, l’entraînant doucement vers le sol pour qu’elles s’y assoient, sa main allant et venant dans son dos pour la réconforter. « Ca va aller… » lui chuchote-t-elle. « Tout va bien se passer… ça va aller… » Elle n’a pas la moindre idée de si ça va aller ou pas, mais son ton a l’air tellement convaincu qu’elle parviendrait presque à se convaincre elle-même, c’est dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klehr
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 509
Pseudo/Prénom : Vanka
Multicompte(s) : Desdemona & Jahleel
Avatar + © : Alicia Vikander - av. ©Beylin - sign.+profil ©Vocivus + ©Vanka
Âge : 29 ans
Occupation : esclave dhampire au service de Jesper
Everything about me :


Can you do it ?
Can you tell ?
You have to try everything
You have to come back
You must see further
You have to come back




Lost on the way
You will see the worst
To find the south
Without losing the north
After the certainties
Beyond the edges



Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Lun 17 Sep - 15:21

Judgment falls
at first light


Ma tête semble chavirer, ma respiration ne plus me répondre. Ma poitrine se compressait de l'intérieur à ne plus vouloir cesser cette course effrénée. Un rythme que je ne savais tenir...

La porte ouverte, l'intruse entrée, elle s'approche de moi et je n'ai pas la force de la repousser. Ni même de reprendre le dessus à son irruption. Alors ça ne fait qu'ajouter à mon malaise. À cette angoisse qui m'éprend le cœur et ébranle mon corps. Ses mains m'offrent un pied à terre auquel je me raccroche. J'essaye de capter son regard, de l'écouter et me concentrer sur sa voix. Elle m'allonge. Le froid du carrelage électrise mes veines. Un coup de fouet alors que chaque parcelle de mon être se met à trembler.

Des larmes viennent couler sur mes joues sans que je ne les commande... J'ai peur, froid et chaud. Je me perds et mes pensées me ramènent inlassablement aux pires tourments que j'avais pu subir. Le plus dramatique était de rester persuadé que le véritable pire était à venir. Ce château m'angoissait plus que je ne l'aurais imaginé. Et sans doute avais-je raison d'en être terrifiée... Toutefois, l'attention de l'inconnue semblait réussir à m'éloigner de cette torpeur. Sans être calmée, je retrouvais une once de contrôle. Et après de longues secondes, ma respiration venait à se poser. Des sursauts me prenaient par intermittence, mon cœur frappant toujours ma poitrine avec véhémence, mais au moins la tempête s'éloignait. « Je n'veux pas rester ici... je n'peux pas rester ici... » plaignis-je entre mes sanglots asséchés, les yeux fixés dans le vide sans leur accorder de ciller un seul instant. Une de mes mains enserrait son avant-bras pour la retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexys
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 25/06/2018
Messages : 407
Multicompte(s) : Helena
Avatar + © : Teresa Palmer
Âge : 30 ans
Occupation : Danseuse au Neon Demon
Everything about me :
Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Mer 19 Sep - 12:57

La sentant commencer à trembler, Alexys raffermit délicatement sa prise, la serre contre elle. Son regard se perdant dans le vague, elle se souvient sa propre arrivée, ses premières nuits… Elle a pleuré aussi, mais de rage. Elle hurlait tellement, menaçait, a tenté de frapper Samael, l’a invectivé… Il l’a battue. Il la faite fouetter. Elle ferme les yeux et inspire un grand coup, un frisson la faisant également trembler. Tellement révoltée, tellement incapable de s’imaginer rester ici, ne pas rentrer chez elle… Elle n’a jamais vraiment craint pour sa vie, préférant de loin mourir debout que de vieillir en esclave, mais la peur était bien présente… Celle de ne jamais rejoindre ses proches, revoir ses parents, ses frères… Tellement de choses et si peu ont changé depuis qu’elle a mis les pieds à Heartkiller… Machinalement, elle commence à caresser les cheveux de la pauvre jeune femme, espérant lui apporter ainsi un peu de réconfort.

Son bras se saisit du sien, Alexys laisse faire. Elle serre, assez fort, assez pour lui faire un bleu même, mais l’humaine laisse faire. Ça lui rappelle qu’elle est encore au moins un peu en vie… Je n'veux pas rester ici... je n'peux pas rester ici... Personne ne le peut, songe la blonde, et en même temps, personne ne peut partir. Elle repense à la force qu’elle a dépensée pour tenter de prendre la fuite, l’opportunité qu’elle a eue pour tuer Samael… Et le discours de ses autres esclaves, qu’elle hésite à restituer à cette âme en détresse… « Partir d’ici… » murmure-t-elle, les yeux dans le vague. « C’est tout le mal que je te souhaite… » Et elle ? Est-ce qu’elle veut repartir ? Oui, au moins en partie. Et non… Parce qu’en admettant que Matthieu l’ait attendue, qu’est-ce qu’elle pourra bien lui dire ? Prise d’un haut le cœur, révulsée par son comportement, Alexys s’arrache aussi doucement que possible à la jeune femme et se précipite vers le premier WC pour y rendre son dîner. Se faisant, c’est tout naturellement que des larmes se mettent à rouler sur ses joues. Quelle nuit de chien… Faible psychologiquement, et en ayant parfaitement conscience, l’humaine décide d’enfreindre l’accord passé avec Samael et de ne pas se présenter d’ici quelques heures à son appel. Elle ira se cacher, tout mais pas de face à face… Ayant fini de vomir, l’humaine se redresse, essuie sa bouche et passe ses mains dans ses cheveux pour les tirer en arrière. Elle file ensuite vers les lavabos pour se rincer le palais, et s’en revient vers Klehr, essuyant l’eau claire sur son menton d’un revers de bras. « Pardon. » Laisse-t-elle tomber simplement, incapable de plus. « Tu viens d’arriver, c’est ça ? » Si elle sonne peut empathique, l’ampleur de l’empathie ressentie par l’esclave n’a pas de limite, précisément parce que cette épreuve… Elle l’a déjà vécue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klehr
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 509
Pseudo/Prénom : Vanka
Multicompte(s) : Desdemona & Jahleel
Avatar + © : Alicia Vikander - av. ©Beylin - sign.+profil ©Vocivus + ©Vanka
Âge : 29 ans
Occupation : esclave dhampire au service de Jesper
Everything about me :


Can you do it ?
Can you tell ?
You have to try everything
You have to come back
You must see further
You have to come back




Lost on the way
You will see the worst
To find the south
Without losing the north
After the certainties
Beyond the edges



Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Mer 19 Sep - 15:30

Judgment falls
at first light


Son étreinte se resserrent et me console. Une attention inconnue mais un soutien que je n'aurais jamais osé espéré. Ni chez Jesper, ni ici. À quoi bon, après tout ? La moindre personne paraissait résignée ou satisfaite. Je ne voulais pas finir ainsi. Je ne voulais pas rester dans cette posture ; une esclave pour assouvir les moindre volontés et désirs des maîtres vampires. Ce serait peut-être la seule façon de rester en vie : coopérer. Mais pour l'heure, je restais convaincue qu'il existait une alternative qui n'impliquait pas d'accepter la part de vampire qui sommeillait en moi. Un moyen d'échapper à l'emprise des vampires et de leurs succubes. Je me fichais éperdument de briser leur ordre et leur société, je voulais juste qu'ils me laissent en paix. Rentrer chez moi où tout ce qui me contrariait auparavant me paraissait soudainement si cher...

Cette île m'avait pris bien plus que des amis. Bien plus que ma liberté. Elle avait brisé ma vie... apportant des réponses sur ces bizarreries qui m'habitaient, mais aussi en me montrant ce que ça impliquait. Et je ne voulais pas de ça... Ma mère n'ayant rien d'immortel, je savais que cette moitié était humaine. J'avais également la réponse de son abdication. Et je regrettais, à cet instant, qu'elle ne se soit pas donné la mort avant ma naissance. Au moins tout ceci m'aurait été épargné... S'il me restait une lueur d'espoir à m'en sortir, je ne pouvais nier que l'option d'abandonner scintillait dans mon esprit comme l'une des solutions pour échapper à ce monde d'horreurs.

Mes sombres pensées se voient évincées par un sursaut de la protectrices aux cheveux dorés. Elle m'éloigne, s'éloigne, et se précipite vers les toilettes pour y vomir. Le simple bruit me fait mal pour elle... Lorsque l'inconnue reprend ses esprits, elle s'excuse et vient me demander si je viens d'arriver. Préoccupée, je lui réponds d'un œil hagard. « Effectivement... une sorte de reconnaissance de dette de mon maître envers le château. J'ignore combien de temps je resterai ici. Et si j'en sortirai un jour... » lui avouai-je, en proie au doute. Au moins, sa présence m'avait calmée et la brume habitant mon esprit se dissipait peu à peu. « Et toi ? Tu es là depuis combien de temps ? » Demandai-je en retour en évitant de la mettre mal à l'aise à lui poser des questions sur sa santé. Si elle avait l'air pâle - sans doute à cause de la régurgitation - la jeune femme ne paraissait pas particulièrement malade. Ni enceinte - ou pas assez -, avais-je discrètement constaté du coin de l'œil. Une hypothèse qui eut pour compte de me provoquer un frisson d'effroi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexys
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 25/06/2018
Messages : 407
Multicompte(s) : Helena
Avatar + © : Teresa Palmer
Âge : 30 ans
Occupation : Danseuse au Neon Demon
Everything about me :
Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Lun 24 Sep - 11:01

Sans surprise, c’est une réponse affirmative qui lui est offerte. Elle vient d’arriver. Pas étonnant qu’elle soit dans cet état. Elle-même en menait si peu large au moment d’arriver… Cela étant, la formule « reconnaissance de dette » l’interpelle. Elle n’a jamais eu vent de pareil cas. D’habitude, les nouveaux sont éprouvés, souvent blessés. Ils ont survécu au crash d’un avion, au naufrage d’un navire… Sont entiers, physiquement, mais très affaiblis mentalement par l’épreuve dont ils ont récemment réchappé. Cette jeune femme, pour sa part, a l’air en parfaite santé, si on excepte la fatigue et l’air hagard, sans aucun doute liés à sa nouvelle condition… « On l’ignore tous. » répond Alexys, en haussant les épaules. « C’est au bon vouloir des autres» Elle se refuse à les appeler par les noms qu’ils se donnent. Maîtres. Vampires. Mais refuse aussi de les appeler « saloperies », comme elle le souhaiterait, parce que le visage de Samael s’impose dans son esprit et qu’elle ne parvient pas à penser à lui de la sorte, en dépit de tout ce qui lui a fait subir, et continue de lui faire subir… Mentalement, Alexys s’insulte de conne.

« Quelques mois. » Elle répond, à la question que lui pose sa comparse, d’un ton sans âme. Son âme, c’est probable qu’elle l’aie perdue en cours de route, au détour des couloirs du château… Ses épaules s’affaissant, elle revient s’asseoir près de sa compagne. C’est peut-être ridicule, ce seeting au beau milieu des sanitaires, en pleine nuit, mais au moins ici elles ont de la lumière et leurs babillages ne risquent pas d’éveiller les autres. Alexys imagine sans peine la moue désapprobatrice des autres esclaves de Samael. Elles argueraient sans doute qu’elle n’a pas de temps à consacrer à une autre personne que lui… Parce qu’elles-mêmes ne le souhaitent pas. La blonde, pour sa part, en a besoin, supportant de moins en moins que lui donne de son attention à foison. « Comment tu t’appelles ? D’où tu viens ? Tu me parlerais un petit peu de toi ? » Une conversation un peu normale, qu’elles pourraient avoir devant un café, en ville… Si elle fait abstraction, Alexys sait qu’elle pourra s’y croire… Elle ne demande pas mieux, que de s’y croire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klehr
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 509
Pseudo/Prénom : Vanka
Multicompte(s) : Desdemona & Jahleel
Avatar + © : Alicia Vikander - av. ©Beylin - sign.+profil ©Vocivus + ©Vanka
Âge : 29 ans
Occupation : esclave dhampire au service de Jesper
Everything about me :


Can you do it ?
Can you tell ?
You have to try everything
You have to come back
You must see further
You have to come back




Lost on the way
You will see the worst
To find the south
Without losing the north
After the certainties
Beyond the edges



Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Lun 24 Sep - 12:31

Judgment falls
at first light


Les autres choisissaient. Dans mon cas, je savais qui devait choisir d'agir. Mais son esprit était si tortueux qu'il m'était impossible de prédire son prochain mouvement... Cherchait-il à me condamner en me mettant dans les griffes d'Helena ? Il devait savoir que mon comportement n'avait rien de ce qui pouvait être attendu en ces lieux... Était-ce une façon de simplement m'abandonner ? Comme un jouet dont il se serait lasser ? Ce serait bien trop beau... j'évitais les faux espoirs, ne sachant si j'étais capable d'encaisser une nouvelle désillusion.

La réponse de la jeune femme me décroche un hochement de tête approbateur. Plusieurs mois. Au moins avait-elle survécu jusque là. Un silence vint accompagner le froid de l'endroit avant que l'inconnue aux cheveux d'or ne vienne prendre place à mes côtés. Un léger réconfort de sentir la chaleur d'un être humain à proximité. Et ses questions... Je la regardais avec un mélange de mélancolie et d'espoir. Mes yeux retrouvant cet aspect larmoyant quand je conspuais pourtant. Un sourire fébrile se tissa sur mes lèvres et j'expirai un bref éclat de rire. Je comprenais l'idée et n'y étais pas hostile, loin s'en faut.

Rapidement, mon regard se perdit dans le vide et le sourire que mes lèvres fines affichaient s'ancrait sur ma bouche. « Mon nom est Klehr Darragh. J'ai un grand appartement à Aarhus, au Danemark. Au huitième étage d'un grand immeuble au cœur de la ville. J'y ai tout ce dont on peut rêver de matériel. Mais ni mari ni enfant. J'ignore si je serai capable de tenir une famille un jour, mon modèle n'est pas des plus encourageant. Mais j'ai quand même des personnes qui tiennent à moi. Des parents invisibles mais qui s'imposent les rituels Noël et anniversaires finissant par un 0 ou un 5, ajoutai-je en riant tant cet artifice pouvait être ridicule et malgré ça, avoir un côté rassurant. Je travaille dans un petit atelier d'ébénisterie traditionnelle à l'angle d'une rue perdue dans le dédale de l'hypercentre. Le maître artisan a un talent fou... il m'apprend chaque jour quelque chose. Le vieil homme devrait prendre sa retraite, mais il n'arrive pas à s'y résoudre. Un jour, il m'a confié vouloir me faire reprendre le flambeau. Je ne pense pas avoir la moitié de son talent, mais j'aime assez ce que je fais pour croire qu'il me serait capable de satisfaire nos clients. » Parler de cette vie que je rêvais de retrouvait me berçait et parvenait même à me faire oublier où nous nous trouvions... « Mon temps-libre s'échange entre la musique, la danse et un plongeon dans l'histoire à chaque été où je rêvais des atours de skjaldmö, reconstituant une époque bien lointaine à chorégraphier des combats aspergés d'hydromel », un sourire sincère m'éprit avant de retomber. Les amis avec qui j'étais partie étaient ceux avec qui j'avais construit ces souvenirs et images qui me traversaient l'esprit... « Et toi ? Qui es-tu ? » Lui demandai-je pour étendre ce moment de flottaison où rien d'autre que nos voix et nos mémoires n'avait d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexys
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 25/06/2018
Messages : 407
Multicompte(s) : Helena
Avatar + © : Teresa Palmer
Âge : 30 ans
Occupation : Danseuse au Neon Demon
Everything about me :
Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Jeu 4 Oct - 12:47

Laissant aller sa tête contre le mur, Alexys tente, vainement, d’écouter ce que lui raconte Klehr mais rien à faire… Elle ne parvient pas, alors que les mots s’enchaînent les uns après les autres, de buter sur les temps employés. « J’ai », plutôt que « J’avais ». « Je suis », plutôt que « J’étais ». Une part de l’esclave entend et intègre ce discours, tente de le rendre « normal », naturel, alors que l’autre hurle de rage et ne demande qu’à secouer, frapper Klehr pour la forcer à intégrer la réalité que son existence a changé, et qu’il n’y a rien qu’elle puisse faire pour retrouver sa vie d’avant… Trop cruel. Trop brutal. Trop éloigné de la personnalité, pourtant ferme, d’Alex, qui, du coup, se contente d’écouter sans dire un mot, sans hocher la tête, sans émotion. Et quand la question lui est retournée, ce n’est pas aussi étonnée qu’elle l’aurait dû qu’elle s’aperçoit ne rien ressentir. Comme si tous ses états d’âmes étaient partis avec les tripes qu’elle a rendues, avec la chasse d’eau. « J’étais militaire. » Sa voix est monocorde, sans âme. « Mécanicienne. Dans l’armée de terre. Le soutien aérien, je bossais sur les hélicos. » Tout ça lui semble tellement loin… Comme un rêve perdu derrière l’écran de fumée d’un miroir déformant, comme si elle n’avait jamais connu autre chose qu’Hearthkiller. La perversion ultime de cet endroit ? Vous faire oublier que vous avez existé ailleurs. « J’avais une famille, des amis… Ma meilleure amie était avec moi dans l’avion qui nous ramenait en Europe d’ailleurs. On avait pris des vacances entre filles, sans mecs, sans rien… » De nouveau, la pensée de Matthieu imposée dans sa tête par ses mots lui lèvent le cœur. Peut-elle ressentir encore d’autres choses que du dégoût ? « On s’est bien amusées d’ailleurs, avant de se retrouver ici. Des mois que je suis là et je ne sais toujours pas si elle va bien… » La blonde vient se pincer l’arête du nez. Au moment du crash, ce qui l’a persuadée que Sonya était encore en vie, c’est qu’elle n’a pas réussi, malgré des heures de recherches dans les débris et autres, à mettre la main sur son corps. Cependant, elle sait comment ça marche. Elle sait que les chances qu’elle soit toujours vivante sont extrêmement minces… « Ah ouais, et je m’appelle Alexys aussi… » Elle vient de percuté qu’elle n’a pas donné son nom jusqu’à maintenant. « Ebéniste hein ? Avec un peu de bol, ils ne seront pas assez pervers pour te faire faire ton propre cercueil… » Elle lance, avec un sourire cynique. Voilà où en est Alex, à faire des blagues plus noires que la nuit… Qu’est-ce qui lui reste d’autre, de toute façon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klehr
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 509
Pseudo/Prénom : Vanka
Multicompte(s) : Desdemona & Jahleel
Avatar + © : Alicia Vikander - av. ©Beylin - sign.+profil ©Vocivus + ©Vanka
Âge : 29 ans
Occupation : esclave dhampire au service de Jesper
Everything about me :


Can you do it ?
Can you tell ?
You have to try everything
You have to come back
You must see further
You have to come back




Lost on the way
You will see the worst
To find the south
Without losing the north
After the certainties
Beyond the edges



Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Jeu 4 Oct - 13:02

Judgment falls
at first light


Le passé s'effondre tristement dans ses mots. Je l'écoutais en imaginant ce que sa vie avait pu être depuis son arrivée à Heartkiller. Difficile de croire que les vampires pouvaient épargner la moindre âme humaine... Alors qu'elle me décrit la façon dont sa route a dévié sur l'île maudite, je l'entends bouger et tourne la tête vers elle. Se pinçant l'arrête du nez. Des mois sans nouvelles de son amie. Je me considérai alors chanceuse de savoir quel sort s'était abattu sur les miens. Le doute, cette forêt et ces dangers, je ne le souhaitais à personne.

Je ne voulais pas briser ses pensées qui s'envolaient vers cette amie perdue. Tentait-elle de garder espoir ? Ou de se faire une raison ? Elle se contenta de passer à autre chose, m'apprenant quel est son prénom. Alexys. Je lui souris timidement avant de reposer mon regard face à nous.

Sa voix reprit, souriante, à lancer une tentative d'humour plus que douteuse. Peut-être que ça aurait pu me faire rire si je savais avoir un intérêt à être maintenue en vie. Mais un frisson d'effroi m'éprit, à imaginer que ça pouvait tout à fait être un projet de Jesper... Si je n'affichai guère cette préoccupation, mon sourire ne fut pas des plus sincères non plus... « Ce serait le genre de mon maître... lui avouai-je avec gêne. Les humains ont l'air assez libres de leurs mouvements ici, en tout cas vous avez la chance de ne pas les avoir constamment sur le dos... C'est peut-être trop personnel mais... ton maître se permet-il de te maltraiter ? » Une question que je ne voulais pas poser mais qui me tiraillait l'esprit. Je ne voyais pas de stigmates mais les blessures prennent des formes bien différentes selon les personnes. Les marques qui jonchent mon dos ne sont pas la plus grande blessure que Jesper aura dû m'infliger... Les résidents de ce château étaient-ils aussi barrés ? Était-ce inhérent aux vampires que de vouloir ainsi malmener les esclaves ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexys
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 25/06/2018
Messages : 407
Multicompte(s) : Helena
Avatar + © : Teresa Palmer
Âge : 30 ans
Occupation : Danseuse au Neon Demon
Everything about me :
Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr Mar 13 Nov - 14:44

Le genre de son maître ? De lui faire réaliser son propre cercueil ? L’expression qu’arbore Alexys à l’entente de cette réponse en dit long sur son degré de scepticisme, rapidement remplacé par une autre, pleine d’amertume. Bien sûr que c’est plausible. Pourquoi ça ne le serait pas ? Si des gangsters de cinéma pouvaient avoir un esprit tordu, le cinéma n’inventant rien, il est plus que probable que des vampires, plus cruels et désinvoltes avec les humains que ne le serait jamais aucun gangster, puissent y penser. Alexys soupire. Elle adorerait voir une fan de twilight dans sa situation… Combien de temps mettrait-elle avant de réaliser quel enfer la proximité avec les vampires est, à quel point ça n’a rien de romanesque… Elle hausse un sourcil à l’appréciation de Klehr. Pas trop sur leur dos ? Damned, elle ignore qui est son maître à elle, mais elles échangent quand elle veut… Ou peut-être qu’elle est déjà vendue ? Qu’elle a déjà décidé de fermer sa gueule et d’encaisser tout ce que les nocturnes auront le culot de lui demander ? C’est probablement quelque chose de ce style… Après tout, elle-même a cédé, elle aussi a fini par accepter son sort, au moins de visu, et par faire un pacte avec le diable…

Est-ce que son maître la maltraite ? Elle rit, jaune, Alexys à cette question. « Y’a pas grand-chose qu’ils ne se permettent pas vis-à-vis de nous… » Elle laisse tomber, comme une pierre, fataliste. S’écartant du mur, elle tourne son dos vers Klehr et soulève son débardeur pour qu’elle puisse voir les cicatrices, encore neuves, qui le zèbrent. « Je ne suis pas la plus docile qu’ait eu mon maître» Sur ces deux derniers mots, son amertume est palpable. Laissant retomber son tee-shirt, elle reprend sa place contre le mur. « Mais ça encore, c’est rien… » Et plus amers encore sont ces mots-cis. « La douleur physique, c’est relativement facile à encaisser finalement… ça finit toujours par s’arrêter… Mais ils ne se contentent pas de jouer avec ta chair, ça serait trop simple… Ils jouent aussi avec ta tête, et finissent par te laisser sur le carreau, à ne plus savoir comment tu t’appelles… » Ou qui tu aimes, ce que tu veux vraiment… Les yeux d’Alex se sont détournés de Klehr, et plongés dans le vague pendant qu’elle parlait. Elle le déteste, Samael, de lui imposer ça. Elle le déteste de l’avoir traitée comme ça. Les coups de fouets ? Oubliés. Mais lui tourner la tête, juste pour prendre ce qu’il voulait, et la laisser en plan… ça, elle ne parvient pas à passer outre. Probablement parce que les coups de fouets, elle peut se dire qu’il est juste cruel. C’est beaucoup plus facile d’accepter d’être rebelle, l’idée de les avoir pris parce qu’elle pensait faire quelque chose de juste… Mais se retrouver comme elle, délaissée pour le prochain parfum du mois… Elle ne peut blâmer qu’elle et sa propre bêtise, et ça, c’est beaucoup plus difficile à supporter… « Sincèrement, tant que leur intérêt pour toi se limite à la main d’œuvre, tu peux t’estimer chanceuse… » Elle déplore, plus amère que jamais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: 11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr

Revenir en haut Aller en bas
11.08.2018 ᚬ Judgment falls at first light ᚬ Alexys & Klehr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» | When Darkness Falls
» Judgment Day - 17 mai 2009 (Résultats)
» 28-09-2018
» MYSTIC FALLS [Inactif]
» 2018-2019 : Qualif Euro 2019

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartkiller  :: Le coeur des ténèbres :: Le dortoir-
Sauter vers: