Partagez|

Kind of nice to meet you... I guess

Kaleb
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 22/09/2018
Messages : 34
Pseudo/Prénom : Lulu
Avatar + © : Michael Fassbender by Swan
Âge : 518 ans
Occupation : Tailleur
Kind of nice to meet you... I guess Sam 13 Oct - 13:19

Kind of nice to meet you... I guess



Finissant de mettre les derniers détails de son costume trois pièces. Kaleb lisse sa chemise tandis que l'une de ses favorites finit de la lui boutonner. Bien qu'il soit assez grand pour s'habiller, elles semblaient apprécier s'occuper de lui et il en profitait ouvertement. D'un geste de la main, il lui ordonne de le laisser finir et de disparaître. Dernier, soupire avant de quitter ses appartements. Il lève les yeux aux ciels. Kaleb ne finira jamais d'être puni pour avoir ressentit quelque chose pour une mortelle, il le sait bien. Alors il n'avait rien dit qu'on lui a retiré la succession et aujourd'hui encore, il accepte cette situation qui l'incommode.

De cette vampire, il ne sait pas grand chose, pourtant, ils sont voués à un destin commun. Fille des Romanov, Kaleb leur doit le respect. Jamais il n'aurait fait l'affront de refuser cet accord fait entre son père et une famille aussi puissante que la famille russe. Mais ce n'était pas pour autant que ça lui plaisait. Il aurait aimé être maître de son destin, l'aristocratie avait ses plaisirs, mais surtout beaucoup de contrainte. C'est dans un long soupire qu'il se dirige vers les jardins du château.

Premier sur les lieux, il n'admire même plus le travail des jardiniers et des esclaves. 100 ans à le voir tout les jours, avait eu raison de son émerveillement. Les fleurs et ses couleurs, donnaient vie à un endroit gouverné par des créatures se nourrissant de la mort. Presque ironique.

Un valet, vampire de bas étage, arrive vers lui courant. Il est blanc, mais pas à cause de sa condition. Kaleb le dévisage, sourcil arqué, regard méprisant. « Parle ! » Le jeune vampire bégaye deux trois mots avant d'annoncer l'arrivée d'Olélia Romanov. L'aristocrate soupire agacé de son attitude. « Aller, va-t-en ! »

Alors que le petit vampire disparaît, il croise la route d'Olélia, il n'ose même pas la regarder, baisse la tête et s'enfuit. Kaleb fronce les sourcils perplexe. Était-ce un de ces nouveaux né ? Encore effrayé des vampires. Il lisse son visage de toute expression, jetant son dévolu sur celle qui allait bientôt devenir sa femme. Un ton neutre animait ses traits tandis qu'il détaillait la demoiselle du regard. Jolie, jeune, mais trop fière dans son allure pour que ça attise son désir. Peut-être aimait-il beaucoup trop la vulnérabilité pour apprécier une vampire à sa juste valeur...

Devant lui, il s'incline, et se saisit délicatement de sa main pour y coller un baiser poli. « Enchantée mademoiselle Romanov. Je suis Kaleb Christensen. »

Voilà, bien longtemps, qu'il n'avait pas prononcé son nom de famille. Cela faisait assez longtemps qu'il était sur l'île pour ne plus avoir à se présenter aux autres.
Voir le profil de l'utilisateur
Olélia
Cursed for some and blessed for a few
avatar
Date d'inscription : 04/10/2018
Messages : 43
Multicompte(s) : Ezelve
Avatar + © : Adelaide Kaine
Âge : 70 ans
Occupation : martyriser des esclaves, s'occuper des affaires familiales
Everything about me :
Re: Kind of nice to meet you... I guess Sam 13 Oct - 21:36

I guess
C'était l'heure d'aller à la rencontre d'un futur. En vérité, si j'avais demandé des épousailles à ma famille, c'était simplement pour être prise au sérieux par eux, de cesser d'être la fille adoptive, mais bien l'héritière à part entière. Comme Samaël n'avait pas encore prit épouse, je me suis dit alors, qu'il serait temps que je fasse bonne figure. Plus le temps avançait, et plus je regrettais mon choix, quoique leur choix. Un vampire de 510 ans et des brouettes, vivant depuis trop longtemps à mon goût sur l'ile, héritier certes du clan Christensen, mais les rumeurs allaient bons trains sur lui. Ne me restait plus qu'à lui poser les questions, pour démêler le vrai, du faux. 518 ans, j'allais me marier avec l'ancêtre du vampirisme, probablement gâteux, moralisateur, peut être même pire... attaché à ses humains. J'enfilais une robe très moulante, mais sans décolleté, et arrivant en dessous de mes genoux. Une robe formelle, pour une rencontre de formalité. Enfilant mes talons hauts, j'écoutais ce que Léonie (ma succube) me disait. D'une oreille seulement, trop préoccupée par ce qui allait suivre. Si je venais à faire marche arrière, le patriarche Romanov me tomberait dessus, à n'en pas douter. 70 ans, c'est jeune pour une vampire, et je n'ai pas la position de refuser une invitation en épousailles.

Je traversais les jardins, direction mon futur, faisant disposer Léonie, je n'avais pas besoin de chaperon, seulement d'un corps humain à vider sur le champ, ou probablement d'une éviscération sanglante. L'idée me fit sourire, tandis que mon regard se posa sur un homme. Il ressemble à rien, qui pourrait de près ou de loin, m'attirer. Mais son attitude fuyante au premier abord, me piqua un peu. Comment expliquer, cette fuite enfantine... je crains que le vieux bougre n'ait perdu la raison après 518 ans sur terre. Me voilà vernie. Finalement, il revient, et me parle, je reste un peu pantoise, fallait il relever sa conduite plus avant, ou laisser passer? "Enchantée, appelez moi Olélia, Kaleb... Si nous sommes destinés au mariage, autant s'appeler par nos prénoms!" Je lui souris de manière courtoise, distante et mécanique surtout. Il manquait un peu de ... chaleur humaine, comme appellerait ça les humaines justement. Je me raclais la gorge, l'invitant à marcher à travers le jardin, pour ne pas continuer à se regarder en chiens de faïence. "Je ne pensais pas vous trouver sur l'île, je ne l'ai apprit qu'en arrivant ici, pour revoir mon frère Samaël. Cela fait il longtemps que vous y séjournez?" Moins d'un siècle, je l'espérais. Mains croisées sur mes jambes, je marchais le dos droit, sans prêter attention aux esclaves autour de nous, s'affairant. Je pouvais paraître sans nul doute, aussi glaciale que la banquise, et peu avenante. Samaël, seul pouvait se vanter d'avoir su percer ma carapace de glace, et me voir comme celle que j'étais... sanguine, passionnée, et vulnérable lorsque je sortais des chemins tracés. Quelques minutes seulement, et notre échange me paraissait incroyablement ennuyeux... Je tentais de garder la conversation active, pour donner une certaine contenance à cet échange creux. "Je dois vous dire Kaleb, que j'ai entendu beaucoup de choses à votre sujet, des choses... négatives pour la plupart, les langues vampiriques se sont déliée un peu trop, je le crains. Peut être pourriez vous me dire ce qui est vrai? me raconter votre vérité en somme."
‹c› Vanka
Voir le profil de l'utilisateur
Kind of nice to meet you... I guess
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nice to meet you again - Matthew&Zoella
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»
» Nice to meet you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartkiller  :: Le coeur des ténèbres :: Les jardins-
Sauter vers: